[Avis lecture] Le Phare au corbeau de Rozenn Illiano

Bonjour ! 😀

Aujourd’hui, je reviens sur mes lectures d’automne, histoire d’être à jour dans mes chroniques.

J’ai donc lu Le Phare au corbeau dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2019.

Résumé

Agathe et Isaïah officient comme exorcistes. L’une a les pouvoirs, l’autre les connaissances ; tous deux forment un redoutable duo.
Une annonce sur le réseau social des sorciers retient leur attention. Un confrère retraité y affirme qu’un esprit nocturne hante le domaine d’une commune côtière de Bretagne et qu’il faut l’en déloger. Rien que de très banal. Tout laisse donc à penser que l’affaire sera vite expédiée.
Cependant, lorsque les deux exorcistes débarquent là-bas, le cas se révèle plus épineux que prévu. Une étrange malédiction, vieille de plusieurs générations, pèse sur le domaine de Ker ar Bran, son phare et son manoir.
Pour comprendre et conjurer les origines du Mal, il leur faudra ébranler le mutisme des locaux et creuser dans un passé que certains aimeraient bien garder enfoui…

Lire la fiche Livraddict : https://www.livraddict.com/biblio/livre/le-phare-au-corbeau.html

Mon avis

L’univers est très intéressant. La mythologie développée autour des fantômes est excellente, surtout qu’on n’en croise pas beaucoup. J’ai adoré le côté « société underground » des sorciers-exorcistes.

L’intrigue est très sympa. J’ai beaucoup apprécié le côté enquête et tous les mystères qui tournent autour du village breton dans lequel se déroule l’intrigue. Par certains aspects, ce roman m’a rappelé quelques enquêtes de Maigret.
En revanche, j’ai été profondément déçue par la fin.

SPOILER
Sélectionnez le texte pour le lire :

Le côté vie antérieure « Je suis une élue par ce que je suis la réincarnation de Machin et de Machine » m’a profondément gonflée.

FIN DU SPOILER

Les personnages sont le point qui m’a le plus déçue dans ce récit (avec la fin). Agathe et Isaïah sont censés avoir la trentaine mais se comportent comme des étudiants. Ils manquent clairement de maturité au point que j’avais l’impression de suivre deux adolescents attardés qui font du spiritisme en fumant des joints plutôt que de véritables exorcistes sérieux dont c’est le métier.
Et les états d’âme permanents d’Agathe par rapport à ses déboires amoureux m’ont profondément agacée.
J’ai toutefois adoré les personnages d’Alpha et Oxyde qu’on ne croise pas assez à mon goût.

Le style est très agréable et rend parfaitement bien les ambiances du roman. Je ne suis pas vraiment trouillarde, mais il y a un ou deux passages pour lesquels j’étais contente d’avoir mon mari près de moi pendant leur lecture ! 😂
En revanche, il y a un sérieux problème avec les incises : clairement, il y a deux poids deux mesures. Le récit est écrit au présent à la première personne du singulier. Et au lieu d’avoir la classique (et horrible, on est d’accord) inversion « raconté-je » (par exemple), l’autrice a opté pour « je raconte ». Soit !
MAIS ! là où j’ai sérieusement grincé des dents, c’est quand je vois, mélangés dans les dialogues, des « explique-t-il », « je raconte » puis « dis-je ». NON !
Soit on inverse tout, soit on n’inverse rien, mais on n’inverse pas juste quand ça nous arrange ! Et, malheureusement, rien que pour ça j’hésite à lire la suite et même les autres romans de l’autrice.

En bref, un livre très agréable qui plaira, à n’en point douter, à toutes les personnes qui aiment les fantômes, les énigmes, mais qui ne sont pas trop à cheval sur les règles de la langue française.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s