Les personnages existent-ils hors de leur récit ?

Bonjour à toutes et à tous ! 😃

Il y a un petit temps, j’avais posé sur les réseaux sociaux la question : « Aimez-vous lire des interviews de personnages ? »

Les réponses ont été très partagées et, en comptabilisant les résultats du sondage sur les différents réseaux, je suis arrivée à une égalité.

Toutefois, l’une des réponses m’a interpellée.

D’ailleurs, j’en profite rapidement : j’aimerais bien savoir ce que vous aimez retrouver sur des blogs d’auteurs et d’autrice.
Du coup, j’ai fait un petit sondage de 3 questions pour connaître votre avis sur la question. Vous m’aideriez beaucoup en y répondant ! 😄

Revenons-en à nos moutons…

Voilà donc le tweet en question :

https://platform.twitter.com/widgets.js

Cette réponse m’a interpellée parce que, je ne suis pas d’accord ! 😁
(Enfin… je ne sais plus trop… 😅)

Mais je ne dis pas non plus que j’ai raison !

J’ai toujours construit mes personnages comme s’il s’agissait de personnes réelles qui auraient très bien pu vivre dans d’autres univers. Pour moi (j’insiste : ce n’est que MON avis et non une vérité universelle !), un personnage n’a pas d’intérêt s’il n’existe qu’à travers son univers ou son histoire. C’est une peu comme s’il manquait d’étoffe, qu’il était creux.

C’est peut-être à cause de mon expérience de rôliste qui interprétait ses personnages parfois en-dehors du cadre du jeu. Car je construis mes personnages de roman comme je construisais mes personnages de jeu de rôle. Je trouve que cela leur donne plus de profondeur.

Mais, depuis ce tweet, je m’interroge sur la pertinence de ma pensée. Le jeu de rôle et le roman, bien que cousins, restent deux arts différents.

Dans le roman, le personnage est le moteur de l’action et le porte-étendard de son univers. Y a-t-il donc un intérêt à pouvoir le sortir de son cadre natif ? Doit-il être inhérent à son univers et son histoire ou peut-il exister en-dehors ?

Car, si le personnage n’est défini que par l’histoire racontée, cela signifie aussi qu’il n’existe ni avant le récit ni après. Or, ça me donne une impression de superficialité. J’aime construire et lire des personnages qui ont un avant et un après récit. Je trouve que ça leur donne de la substance. A mon sens, c’est très réducteur de ne définir un personnage que par sa quête et non par lui-même.

J’aime quand c’est un personnage construit qui prend place dans une intrigue et tente de s’en sortir avec les armes qu’il a plutôt que de ne construire un personnage qu’autour de sa quête et de sa problématique. De définir ses aptitudes en fonction de l’intrigue, en somme.

Ça revient à la problématique : « Construire une intrigue en fonction des personnages ou, à l’inverse, construire les personnages en fonction de l’intrigue ? »

Honnêtement, construire l’un-e en fonction de l’autre est une idée qui me dérange parce que l’on finit toujours par avoir quelque chose d’entendu à un moment ou à un autre.
Je préfère clairement la méthode rôliste de construire les deux en parallèle, mais indépendamment l’une de l’autre. Puisque le MJ (maître du jeu) écrit son scénario de son côté et les joueurs créent leurs perso du leur. Personne ne sait ce que vont vous réserver les autres. Pourtant, les histoires marchent (ou pas, surtout quand un nain s’empale sur sa hache et qu’un demi-orc s’assomme sur un linteau de porte dans une cave… 😑 #TrueStory…).

Tout ça pour vous demander : trouvez-vous cela incongru de sortir un personnage de son contexte ?



P.S. : N’oubliez pas le questionnaire 😉

Une réflexion sur “Les personnages existent-ils hors de leur récit ?

  1. Je suis d’accord avec toi. Pour moi si un personnage ne peut pas être détaché de son univers, ce n’est pas un personnage profond. Je ne sais pas si on peut comparer, mais j’écris des crossovers entre plusieurs univers que je confronte et donc il m’arrive de sortir des personnages de leurs univers pour ça et j’aime bien justement. Alors c’est dommage que certains préfèrent lorsqu’un personnage reste bien à sa place dans une intrigue, dans un roman en particulier alors que pour moi un personnage est confectionné bien au-delà de ce qui est couché sur papier.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s