Bilan du PIF2020

Hello ! 😄

Je sais que le PIF ne se termine que lundi, mais je ne pense pas que j’aurai beaucoup de lectures à ajouter à ce bilan, malheureusement.

Je sais que pour beaucoup d’entre vous, le confinement a été synonyme de « temps pour lire ». Pour moi, cette période a surtout été une période de travail acharné (tellement acharné que j’ai même sorti un livre : Surmontez les obstacles et écrivez enfin votre roman ! 😉). J’ai donc eu très peu de temps pour lire.

Je vous partagerai mes avis détaillés plus tard 😉

J’ai toutefois l’espoir qu’avec le weekend à 1000 qui a lieu en ce moment, je puisse au moins terminer ma lecture en cours qui est, je dois l’avouer, des plus fastidieuse.

Je n’ai donc que 3 lectures à vous présenter :

En revenir aux fées de Nathalie Dau

Résumé :
La Terre, futur proche.

À force de mépris, l’humanité a provoqué l’Échec. La technologie a régressé. La Nature a grandement souffert. L’air et le sol sont si pollués que les gens vivent confinés, mal nourris. De leur côté du monde, les fées s’interrogent. Faut-il agir pour sauver ce qui peut l’être, ou doit-on achever de purger la planète de ceux qui l’ont défigurée ? Follette plaide en faveur des ingénieurs, des rêveurs et des artistes – surtout son cher Julian, dont les rimes et les récits lui ont permis de subsister. Mais seule une très ancienne divinité, défigée après cinq mille ans, a vraiment le pouvoir de trancher la question.

Mon avis en bref :
C’est une lecture qui m’a particulièrement décontenancée parce que je ne m’attendais pas du tout à ça.
C’est une forme de roman (un roman mosaïque) qui en déstabilisera certain-e-s, mais je le conseille tout de même à tous les amoureux et amoureuses des belles plumes !

L’Architective de Mel Andoryss

Résumé :
Je sais, je suis bizarre…
Armand, 15 ans, est architective, tout comme son père.
Imaginez : vous entrez dans un bâtiment et, en retenant votre respiration, vous avez accès à son âme, à toute sa mémoire, à ses souvenirs et à ses blessures, à ses pièces cachées et à ses moindres secrets. Les murs ont des oreilles, les murs se souviennent, et ils racontent leur histoire à ceux qui savent écouter…
Entre deux enquêtes pour le compte de son père, architective lui aussi, Armand essaie de mener la vie normale d’un adolescent parisien de 15 ans qui entre au lycée…

Mon avis en bref :
Un roman qui n’est pas dénué de défaut, mais qui fonctionne et qui reste très sympa à lire

Kappa16 de Neil Jomunsi

Résumé :
« Je suis Kappa16©, votre nouveau robot de compagnie. Je suis très heureux de faire votre connaissance. » Enoch est un androïde d’avant-dernière génération, acheté de seconde main par un père de famille pour prendre soin de son fils autiste. Les Kappa16© sont les machines les plus fiables du marché : elles obéissent à des règles qu’elles ne transgressent jamais. Mais dans l’intimité du cercle familial, quelque chose de terrible s’est produit, qui a contraint le robot à prendre la fuite. Perdu dans un Berlin fantômatique, Enoch s’immerge alors dans le gouffre de ses archives pour tenter d’expliquer son impardonnable erreur.

Mon avis en bref :
c’est une excellente lecture qui traite des thèmes difficiles de manière intelligente et même délicate.

La Forêt des murmures d’Aurélie Genêt

Résumé :
Tout était sombre. La forêt n’était plus que noirceur, tel un soir d’été quand un orage violent va s’abattre. D’ailleurs, le bruit qui se dégageait des feuillages agités malgré l’absence de vent assourdissait plus qu’un grondement de tonnerre continu. Au milieu de cette obscurité surgissaient de partout des rubans d’or éthérés. Ils s’enroulaient autour des troncs, se détendaient, se tordaient en tous sens, laissant dans leur sillage des gerbes étincelantes. Suivez Amadis dans sa quête de revanche sur les mystérieux mais terribles occupants de La forêt des murmures, les Darlaz.

Mon avis en bref :
Il s’agit de ma lecture en cours et, comme je vous l’ai dit, j’ai beaucoup de mal. Ça fait plus d’un mois que je suis et je n’en suis qu’à la page 50 sur 312 ! Je m’accroche parce que les avis sont plutôt bons, mais j’ai rarement vu autant de clichés concentrés en si peu de pages ! Là, on a la panoplie complète des clichés en Fantasy, il ne manque que la prophétie !
Je lui donne encore 100 pages pour essayer de se rattraper, mais si ça ne s’arrange pas d’ici là, je laisse tomber 😖

Avez-vous lu l’un de ces livres ? Qu’en avez-vous pensé ?

8 réflexions sur “Bilan du PIF2020

    1. C’est un roman jeunesse donc il y a beaucoup de choses qui sont cousues de fils blancs.
      Et puis certains personnages m’ont tapé sur le système à plusieurs reprises. Je détaillerai tout dans un article dédié 🙂

      J'aime

  1. Je trouve que cela reste un beau bilan. Tu as réussi à lire des livres qui correspondaient au challenge. Il faudra que je fasse mon propre bilan, mais je crois que j’ai surtout lu des autrices anglophones, ce qui est loin d’être ce qui était demandé :p Et tout le monde n’est pas parvenu à lire pendant cette période 😉
    Tu peux donc être fière de toi 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s