[TAG] L’écriture et moi en 35 questions

Salutations ! 😀

Aujourd’hui, je voudrais répondre au TAG d’écriture lancé par Marièke de Mécanismes d’histoire.

Grâce à ce tag, j’espère que cela vous permettra de mieux de me connaître ! 😉

1. Présentation

Qui es-tu ?

Aline Wheeler, 32 ans, toutes ses dents moins 4 dents de sagesse (certaines personnes disent que ça explique beaucoup de choses…).

Je suis autrice indépendante de Fantasy, blogueuse pour Monde Fantasy, conseillère en écriture créative et autoédition pour Prom’Auteur et maman depuis 5 mois et demi d’une petite Élisabeth juste trop choupi, surtout quand elle rit aux éclats quand on lui fait « Coucou bébé ! » et quand…

Ah ! On me dit dans l’oreillette que c’est hors sujet. Bon… Ben… la suite alors !

Où peut-on te retrouver (en ligne) ?

2. Origin Story

Depuis combien de temps écris-tu ?

J’écris depuis que j’ai 8 ans, donc depuis 20 ans.

Quel a été ton premier projet ?

La Petite Girafe, une nouvelle qui racontait l’histoire d’une petite girafe qui traversait la savane pour retrouver son père.

Quand as-tu fini ton premier projet ?

Il y a 18 ans, c’est une nouvelle que j’ai écrite quand j’avais 10 ans.

Quels sont les enseignements que tu en as tiré ?

Que c’était dur d’écrire un livre.

À cet âge-là, je considérais encore qu’un livre devait compter au moins 100 pages. Quand j’ai vu que ma nouvelle tenait sur une seule page A4 (je l’avais écrite dans un petit carnet dont j’avais utilisé toutes les pages), j’ai été terriblement déçue. C’est là que j’ai compris qu’il me faudrait beaucoup de travail pour arriver à écrire un livre de 100 pages.

3. Toi, autrice

As-tu fait ton coming out d’autrice ? As-tu annoncé à tes proches (famille, collègue, couple…) que tu écrivais ?

Oui, à 8 ans ! 😂

C’est quelque chose que je n’ai jamais caché et je ne me suis jamais sentie mal à l’aise avec le fait que j’écrivais. Ce n’est pas quelque chose que je considérait comme honteux et personne dans ma famille ne le pensais non plus.

En revanche, on m’a très vite fait comprendre que l’écriture n’était pas un métier facile et rémunérateur, et que seuls une poignée parvenait à vivre de leurs écrits.

Pourquoi écris-tu ?

Pour ranger le bordel que j’ai dans la tête ! 😂

Plus sérieusement, c’est une question avec laquelle j’ai toujours du mal, au point que je crois que je donne une réponse différente chaque fois. Voici celle du jour :

Parce que j’adore les sensations que ça procure et parce que j’adore créer. Quand on écrit, on ressent souvent les émotions vécues par les personnages et celles que l’on souhaite faire ressentir à son lectorat et c’est grisant ! Écrire nous fait également vivre différentes vies, et ce, de manière beaucoup plus forte qu’avec la lecture.

Quant au côté créatif, j’adore partir de rien et bâtir des milliers de choses juste avec quelques mots. Je vois la page blanche comme un portail vers d’autres mondes et il ne tient qu’à moi de l’ouvrir et de faire découvrir les merveilles qu’il recèle.

Cette passion pour la création est une passion qui s’exprime dans d’autres domaines : le webmastering (faire émerger des sites internet d’une page blanche avec quelques phrases est, à mes yeux, tout à fait comparable à l’écriture d’un livre), le DIY et le crochet.

Que lis-tu ? As-tu un·e auteur·trice de prédilection ?

J’en ai plusieurs !

  • Mathieu Gaborit (Si vous ne le savez pas encore, c’est que vous me suivez depuis tout récemment)
  • Hilda Alonso
  • Anna Lyra
  • Georges Simenon
  • Artur Conan Doyle
  • Sire Cédric
  • Jean Ray
  • Gary Gigax
  • Joseph Delaney
  • Maupassant

Quel(s) genre(s) écris-tu ?

J’ai écrit beaucoup de fantastique (à la Maupassant) et de poésie pendant mon adolescence.

Actuellement, j’écris surtout de la Fantasy et de la non-fiction (guides de conseils d’écriture, d’autoédition et de worldbuilding Fantasy ; articles de blog, mails clients…). Parfois, je me fends d’une petite nouvelle contemporaine, parce que j’aime bien et que ça me change les idées.

As-tu un thème de prédilection ?

J’en ai plusieurs, mais je crois que les plus prégnants sont la liberté, l’indépendance et l’honneur.

Quel est ton personnage préféré dans tout ce que tu as écris ?

Shéa, parce que c’est le personnage qui me ressemble le plus.

As-tu un défaut d’écrivaine ?

Je suis hyper désagréable quand j’écris. Mais… VRAIMENT désagréable. Si on vient me parler pendant que j’écris, dans le meilleur des cas, je me contente de jeter des regards assassins à la personne qui me parle, dans le pire des cas, je lui hurle dessus 😅

Ça a au moins l’avantage qu’on ne me dérange que pour des choses vraiment vitales ET urgentes.

Et ta qualité d’écrivaine, c’est quoi ?

Ma concentration ? Je suis capable de me couper de mon environnement pour me plonger entièrement dans mon récit au point de ne pas entendre quand on me parle.

J’ai vraiment la capacité à me mettre dans une bulle et à m’isoler du monde.

Quelle est la pire critique que l’on pourrait te faire en tant qu’autrice ?

« C’est plat. »

Que mes écrits ne fassent rien ressentir, rien imaginer, qu’ils n’inspirent rien.

Et la meilleure ?

Exactement l’inverse de la question précédente !

4. Tes habitudes

Café ou thé ?

Ça dépend des jours et des horaires, mais, en général, c’est du café.

Grignotage ou pas ?

Non, j’ai horreur d’avoir de la bouffe sur les doigts et de repeindre mon clavier avec. Par contre, j’ai besoin de manger un truc juste avant et/ou juste après la session.

Matin ou soir ?

Je peux écrire à peu près quand je veux (sauf entre 14h et 16h, je ne sais pas pourquoi, mais à ces horaires-là, mon cerveau fait grève), matin, soir ou même la nuit.

Mais j’ai décidé de mettre mes plages d’écriture le matin, tout simplement pour une raison sociale : en général, quand les gens veulent me voir, c’est le soir. Et ça me soule, soit de les envoyer paître, soit de devoir faire une croix sur ma session prévue.

Bibliothèque ou café ?

Chez moi ! 😂

Mais quand il me prend l’envie de prendre l’air, j’aime bien aller dans un café.

Musique ou silence ?

Ça dépend des jours.

Si c’est en musique, tu nous partages ta playlist du moment ?

La voilà : https://www.youtube.com/playlist?list=PLXL3Ztr0QT7WsMOfau-j7o5r86KmDdCEj

(Oui… je sais… elle peut surprendre 😅)

Carnet ou ordinateur ?

Carnet pour les notes et ordinateur pour la rédaction du premier jet.

Un projet ou plusieurs ?

Un seul et unique projet à la fois.

Mais parfois je prends l’air avec une nouvelle.

Quel est ton rituel d’écriture ?

  1. Mettre mon téléphone en mode avion, fermer tous les onglets inutiles et lancer YouTube, Larousse et Synonymes.com.
  2. Me faire un café (ou un thé, ou une tisane, ou un chocolat chaud) et me servir un verre d’eau.
  3. Manger un petit truc (en général, c’est un morceau de chocolat noir L’Original de Côte d’Or).
  4. Écouter 3 morceaux de musique précis en relisant la séance précédente et/ou en consultant mon plan.
  5. Lancer ma playlist.
  6. Lancer mon minuteur (1h).
  7. M’y mettre.

Quelle est ton application d’écriture préférée ?

Writeometer ! (qui n’est plus disponible 😭)

Tu nous parles de ton bureau ?

Mieux ! Je peux vous le montrer !

Un carnage, n’est-ce pas ?

5. Ta méthode d’écriture

Pantser ou planner ?

(Jardinier ou architecte ?)

Planner ! En tout cas majoritairement, je laisse toujours une place à la surprise.

As-tu une méthode d’écriture ? Laquelle ?

  • De l’idée au projet : Dès que j’ai une idée, je commence par la laisser mûrir jusqu’à ce que j’ai au moins trois éléments indispensables qui sont le ou les personnages principaux, le cadre spatio-temporel et les enjeux. Une fois que j’ai ces trois éléments, je note un synopsis ou un concept d’histoire en une ou deux phrases. Puis, je développe tout plus ou moins en parallèle, l’intrigue, les personnages, le cadre et même le style avec lequel j’écrirai l’histoire. Pour développer les éléments narratifs, j’utilise des fiches et la méthodes des 5W’s.
  • L’écriture : j’écris dans l’ordre, du début à la fin.
  • La correction : je corrige dans le désordre en tirant mes chapitres au hasard.

J’ai détaillé ma méthode sur Monde Fantasy : Ma méthode d’écriture.

Comment se passe, en gros, l’écriture d’un roman pour toi ? Quelles sont les grandes étapes ?

J’écris du début à la fin, un mot après l’autre 😉

Avant de rédiger une scène, je la visualise une première fois, puis je lasse en slow motion et j’écris ce que je vois et ressens.

6. Tes projets

Quels sont les projets que tu as terminé ?

La Petite Girafe, une jolie quantité de nouvelles et de poèmes et les deux premiers tomes de Neph et Shéa, La Fuite et L’Exode.

Quels sont tes projets en cours ?

Le Voyage (Neph et Shéa 3) et une nouvelle à propos de Neph.

(Et divers projets pour Prom’Auteur)

7. Pour conclure

Aimerais-tu devenir écrivaine à temps plein ?

Je n’aimerais pas, je le suis déjà 😉

Même si j’aimerais pouvoir me consacrer un peu plus à mes projets romanesques.

Un conseil pour quelqu’un qui commencerait à écrire ?

Un premier jet sera toujours — TOUJOURS — merdique, alors ne te prends pas la tête et écris. Tu corrigeras après.

Une autre question à laquelle tu souhaiterais répondre ?

Nope ! 😀

Voilà ! N’hésitez pas à reprendre ce tag, si ça vous chante !

Je vous mets la vidéo de Marièke si vous voulez voir ses réponses :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s