[Avis lecture] La Cité des rêves (Voyageurs 1) d’Émilie Zanola

Bonjour tout le monde ! 😀

Voici ma cinquième lecture (oui, en fait je me suis trompée dans mes comptes… 😅 Il y a une lecture [la première] dont je ne compte pas vous parler puisqu’il s’agit du guide sur l’allaitement et que je doute que cela vous intéresse… 😅) pour le Pumpkin Autumn Challenge !

Si vous participez au PAC, ce livre entre dans la sous-catégorie Rêverons-nous de moutons électriques ? (Rêves).

51i5U4438lL

4e de couverture

Liana est une jeune femme à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Abandonnée dans un jardin public vers l’âge de quatre ans, elle s’inventera des vies au travers de ses rêves plus qu’étonnants… À l’université de Chambéry où la psychologie y est dispensée, elle rencontrera un groupe d’amis et surtout Gab, un jeune homme venant d’une famille étrange et riche, qui saura la séduire… Un jour, un grimoire, un rêve et son destin va être bouleversé. Un monde secret lui sera dévoilé, celui de la Cité des Rêves. Elle n’est autre qu’un Voyageur, un être capable de naviguer au cœur même des productions chimériques des humains. Cette histoire improbable se mêle à la réalité et son tuteur onirique, Naël, tentera de lui inculquer leurs règles dans ces deux mondes. Des cauchemars, des missions, des meurtres, un voyage en Italie et Liana accepte enfin la réalité… Carl Gustav Jung, un des précurseurs de la psychologie, a dit : « En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers les rêves et nous fait savoir qu’il nous voit bien différemment de ce que nous croyons être. »
Ainsi commence la saga « VOYAGEURS »…

Retrouvez ce livre sur Amazon (entre autres) : La Cité des rêves (Voyageurs 1) d’Émilie Zanola

Mon avis

Ce livre me faisait très envie (j’apprécie énormément le thème des rêves) et que j’ai dans ma PAL depuis un petit moment (2016, il paraît…).

En globalité, j’ai apprécié ma lecture que j’ai trouvée très agréable et divertissante malgré quelques points qui m’ont fait lever les yeux au ciel à plusieurs reprises.

L’intrigue est très intéressante mais j’ai trouvé qu’elle mettait beaucoup trop de temps à se mettre en place. Les états d’âme de l’héroïne traînaient en longueur (et m’ont vite lassée) pour se régler d’un claquement de doigts. J’aurais aimé que les choses soient plus progressives et qu’on ait une meilleure évolution de la compréhension de Liana plutôt que des un coup c’est blanc, un coup c’est noir, puis re-blanc, puis re-noir et puis *POUF !* elle a tout compris !
Ensuite, certaines « révélations » sont cousues de fils blancs et on les voit venir de loin.

⚠ SPOILER ⚠

(Vous devez surligner le paragraphe avec votre curseur pour qu’il s’affiche)

Enfin, un dernier point qui m’a vraiment fait soupirer de lassitude : l’histoire d’amour inéluctable de la fin qu’on voit venir dès le début du bouquin (mais pas nécessairement dans le résumé), qui crée un triangle amoureux et qui me gonfle au possible ! Pourquoi c’est systématique ?! Personnellement, ça me fatigue…  😑

⚠ FIN DU SPOILER ⚠

J’ai énormément apprécié l’univers développé. Je l’ai trouvé vraiment passionnant et j’ai hâte d’en savoir plus dans le tome 2.
J’ai malheureusement relevé quelques deus ex machina (aussi appelés des TGCM), mais j’espère qu’ils trouveront leur explication dans la suite.

Concernant les personnages, je les aurais préférés moins caricaturaux : Liana m’a tapé sur les nerfs à plusieurs reprises avec son côté très irascible ; Naël, qui est censé être posé et sensé, est niais et se comporte comme un adolescent la plupart des fois où il est seul avec Liana (ça aurait été bien qu’il la recadre de temps en temps) et les autres personnages semblent malheureusement servir de bouche-trou entre deux péripéties.
Gros gros gros big up à Sarah, toutefois, qui est un personnage qui pique ma curiosité au plus haut point et que j’apprécie beaucoup !

La plume de l’autrice est agréable et fluide, malgré quelques maladresses. Je déplore toutefois le manque de féminisation. Par exemple, les femmes sont des « Voyageurs » et non des « Voyageuses », je trouve ça dommage.

En bref, un roman agréable à l’univers original que j’ai tout de même apprécié malgré quelques défauts, qui se lit vite et dont je lirai la suite (que j’ai déjà commandée, d’ailleurs 😉).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s