[1 jour 1 livre] Jour 29 : L’Âge de déraison de Greg Keyes

Une quadrilogie excellente dont on n’entend pas assez parler !

29-déraisonRésumé :
Isaac Newton, alchimiste, fait une découverte qui va révolutionner la face du monde : le mercure philosophal. En 1720, la guerre entre la France et l’Angleterre prend une nouvelle dimension : des armes puissantes ont été créées d’après ce procédé quasi… magique. Louis XIV, toujours vivant grâce à un élixir persan, jubile !

Le jeune Benjamin Franklin, alors apprenti imprimeur éperdu d’admiration pour Isaac Newton, a de son côté conçu une nouvelle machine, un moyen de communication grâce à l’éther. Mais les conséquences sont terrifiantes : des êtres maléfiques sont apparus et s’en prennent aux humains…

Voir sa fiche sur Amazon : L’Âge de déraison de Greg Keyes

 

Cette fois-ci, il s’agit d’un réel avis lecture 😉

Cette série fait aussi partie des lectures que j’ai découvertes à la fin de mon adolescence et qui me restent en tête après tout ce temps.

C’est par cette saga que j’ai découvert les uchronies. Greg Keyes nous emmène dans un XVIIIe siècle qui ne ressemble pas du tout à ce que nous avons connus, avec des personnages qui ont existé à qui il fait vivre des histoires rocambolesques.

Ce roman a réussi à développer une intrigue complexe et intense où des complots politiques, scientifiques et magiques s’entremêlent avec des enjeux à plusieurs niveaux. Toutes ces intrigues étant menées par des personnages vraiment intéressant, en particulier Adrienne de Mornay de Montchevreuil qui est un personnage dont je ne parviens pas à me défaire. Elle fait partie de ces personnages que je n’oublie pas et pour lesquels je suis capable de relire une série, juste parce qu’ils me manquent. Alors même que je déteste relire mes livres…

Adrienne est femme qui ne demandait rien à personne et qui, pourtant, a fini par tout avoir. Elle n’est pas devenue maîtresse du monde sans le vouloir, mais c’était pas loin. Partie à la cours du roi Louis XIV pour continuer sa formation de mathématicienne, elle finit par devenir proche du roi et tombe dans diverses intrigues politiques dont elle doit se tirer en ne comptant que sur elle-même… ou presque. En parallèle de ça, elle fait quelques découvertes étonnantes dans un domaine un peu plus alchimique et doit faire avec, aussi.

C’est une femme avec une véritable force de caractère qui lui permettra de survivre dans un environnement qui lui est hostile. C’est surtout l’autre personnage principal de ce récit, avec Benjamin Franklin, et, fait scandaleux, on ne parle même pas d’elle dans le résumé !

Au-delà de ça, l’univers magique mêlé de science et les théories développées dans cette série sont vraiment époustouflantes et, franchement, je ne pense pas en avoir croisé ailleurs d’aussi intéressantes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s