[1 jour 1 livre] Jour 22 : Le Marais des Sauryls de Daniel Gourbeault-Petrus

J’aimerais préciser que je n’ai pas choisi ce livre, il m’a été offert. Mais quel cadeau !

22-saurylsRésumé :
Un jour pourtant, les Chevaliers Rergh avaient été vaincus. Pour cela il avait fallu la trahison d’un de leurs pages. Pris au piège de leur forteresse assiégée ils s’étaient immolés par le feu avec leurs familles, plutôt que de subir la torture et l’humiliation de la défaite. Les flammes de leur bûcher avaient emporté leurs secrets de fabrication et leurs armes. Les mages avertis par l’un d’entre eux qui était prescient s’étaient enfuis à l’exception du plus vieux, mort durant le siège de la forteresse. Malgré les recherches, le marais des Sauryls demeura enfoui dans les brumes du mythe.

Voir sa fiche sur Amazon : Le Marais des Sauryls de Daniel Gourbeault-Petrus

Étant un cadeau, je ne vous cache pas que je l’ai abordé avec beaucoup de méfiance (je suis très difficile à propos de mes lectures). Toutefois, même si le début semble compliqué à comprendre, on fini vite par s’attacher à Ragghé, l’héroïne. On l’a découvre d’abord enfant, alors qu’elle quitte sa terre natale puis on la suis au cours de son enfance au cours de laquelle elle subit maintes violences. Adolescente, elle se retrouve embarquée dans une sombre mascarade qui lui attire bien des ennuis, elle tombe enceinte. Ce qui n’améliore pas les relations avec son entourage. Malgré son désir de garder l’enfant, tout est mis en œuvre pour qu’elle en soit séparée. Entre-temps, elle se découvre une affinité particulière pour les sauryls, ces grands lézards munis d’ailes que le peuple des Dieux-Rois exploite comme de vulgaires bêtes de somme et de simples montures pour leur armée. Ces grands lézards au passé trouble et grandiose que Ragghé va découvrir.

Malgré ma méfiance, je me suis très vite immergée dans l’histoire et les pages se sont rapidement succédées sans que je m’en rende compte. L’intrigue est intéressante et riche en rebondissements parsemée de moments forts en émotion. Les faits se succèdent et ne se ressemblent pas. Les personnages ont une réelle consistance et on s’y attache facilement. Ce que j’ai énormément apprécié dans ce roman, c’est toute l’histoire des origines des Chevaliers Rergh, antique confrérie qui fut (presque) détruite au cours d’une sombre guerre, et tous les mystères qui tournent autour des sauryls et de Ragghé.

Il s’agit, donc, d’un roman que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire et que je recommande chaudement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s