[1 jour 1 livre] Jour 14 : L’Honneur d’une Viking d’Anna Lyra

Et ouais ! On parle de romance aujourd’hui ! Mais pas n’importe laquelle !

14-vikingRésumé :
Dans la chambre austère où elle se remet doucement de ses blessures, Inga couve une sombre colère. Comment son frère d’armes a-t-il pu s’en prendre à elle en pleine expédition ? Bien sûr, en tant que guerrière et fille illégitime du yarl, le chef viking, elle a toujours été la cible d’une certaine hostilité au sein du clan. Mais rien ne l’avait préparée à une telle trahison ! Laissée pour morte dans un monastère ennemi, elle a été miraculeusement recueillie par un Picte vivant parmi les moines. Un homme solitaire et ombrageux qui tient à présent sa vie entre ses mains. Inga ignore ce qu’il compte faire d’elle, mais une chose est sûre : dès qu’elle sera rétablie, elle trouvera un moyen de s’enfuir pour rejoindre son clan. Alors, elle réclamera justice !

Dans le décor fascinant des colonies vikings du IXe siècle, Anna Lyra tisse une passion intense et subtile entre deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer.

Voir sa fiche sur Amazon : L’Honneur d’une Viking d’Anna Lyra

Je ne vais pas vous mentir, Anna Lyra fait partie de mes autrices favorites tout genre confondu. Ses romances sont très loin d’être niaises et sont vraiment palpitantes. Elles placent toujours ses deux protagonistes dans des intrigues captivantes et dans des cadres originaux : pour ces trois derniers romans, on est dans des guerres et des règlements de compte viking au IXe, donc très loin des froufrous et des crinolines ! Y’a d’la baston, du sang et des boyaux ! Ces autres romans sont aussi dans des cadres très atypiques et gardent des intrigues tout aussi fascinantes !

En outre, Anna Lyra est archéologue de formation, autant vous dire qu’elle accorde un soucis particulier à la véracité historique dans ses récits. Ce qui en font des histoires bien loin des clichés véhiculés dans les médias. Ça aussi, c’est très agréable.

Ses personnages également valent le détour : loin des archétypes et des caricatures, hauts en couleur et, surtout forts et indépendants, un régal. Les figures féminines que l’autrice nous présente sont également des femmes fortes sans pour autant tomber dans la caricature fatigante de l’héroïne badass, ce sont « juste » des femmes de caractère qui ne se transforment pas en guimauve dès qu’elles voient un bout de biscoteau ou une jolie moustache. Et c’est vraiment quelque chose que j’aime par-dessus tout dans ses intrigues (juste après les grosses bastons viking) : l’homme et la femme sont égaux dans ses livres, l’un ne prends pas le pas sur l’autre ou ne devient pas dominant.

J’ai lu presque tout d’elle à l’heure où j’écris ces lignes, mis à part son dernier roman, La Conjuration d’un viking, qui est dans ma PAL, évidemment ! Et le roman que je vous présente aujourd’hui est mon préféré de tout ce qu’elle a écrit et de tout ce que j’ai lu d’elle.

C’est mon préféré parce que… Inga, une skjaldmö… Voilà !

Et si ça ne vous suffit pas il n’y a qu’à lire le livre pour comprendre 😉

Demain, je vous parle d’une autre de mes autrices préférées, mais on part très loin de la romance !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s