[1 jour 1 livre] Jour 11 : L’Épouvanteur de Joseph Delaney

Une série qui vaut le détour, et ce, autant pour les adultes que pour les ado, tant elle est riche et intéressante !

11-épouvanteur.jpgRésumé :
Tom est le ‘septième fils d’un septième fils’ et possède un don particulier pour voir et entendre ce que le commun des mortels ne voit ni n’entend. Il a donc les qualités requises pour devenir l’apprenti de l’Epouvanteur. A treize ans, apprendre à chasser sorcières, gobelins, spectres et autres esprits malfaisants lui paraît autrement excitant que de soigner les cochons et épandre le fumier. Tom entame donc son apprentissage auprès de l’Epouvanteur, qui le teste dès la première nuit en l’enfermant, tout seul, dans une maison hantée. Mais le pire reste à venir.

Voir sa fiche sur Amazon : L’Épouvanteur de Joseph Delaney

Je vais être honnête avec vous d’entrée de jeu : je n’ai pas encore fini de lire tous les tomes sortis, c’est vrai. Mais, j’ai déjà lu plus de la moitié de la série et, franchement, elle perd pas en qualité avec les tomes, loin de là !

Cette série, c’est un gros morceau ! Pas seulement à cause de son nombre de tomes (13 + 2 hors séries), mais surtout à cause de sa richesse et de sa complexité !

Premièrement, c’est le seul récit jeunesse qui ne soit pas manichéen et ça, ça fait fichtrement du bien ! Ensuite, l’univers est passionnant : le cadre est celui de l’Angleterre du XVIIe siècle dans laquelle on croise des créatures du bestiaire folklorique anglo-saxon (et grec) et des sorcières.
Ensuite, les thèmes abordés au cours des 13 tomes sont aussi variés que matures et, parfois, abordés de plusieurs points de vue différents, forçant ainsi le lecteur à se faire sa propre opinion. Aucun tome ne ressemble au précédent, le fil rouge qui mène l’histoire de la série est conduit de manière magistrale par Joseph Delaney et enrichi par des histoires propres à chaque tome (à la manière de Harry Potter) qui deviennent de plus en plus sombres.
Les personnages ne sont pas les archétypes que l’on croise habituellement dans la littérature jeunesse, ils sont complexes et évoluent avec leur (més)aventures. On trouve une richesse de profils différents que je ne croise pas toujours en Fantasy pour adulte.

Pour moi, cette série peut être lue à tout âge mais aussi par tous les lecteurs. C’est clairement ma série jeunesse préférée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s