Tag PKJ: à travers le monde

Salutations ! 😁

Alors, l’été est là pour tout le monde et donc, pour moi aussi (puisque je vis dans l’hémisphère nord…).

Du coup, je voulais vous faire un petit tag livresque pour vous présenter des livres pour voyager au cas où vous ne pourriez pas partir en vacances.

Le tag auquel je vais répondre est un TAG PKJ (je ne suis pas une grande lectrice de leurs livres, mais j’adore leurs questionnaires !) que j’ai trouvé là : Tag PKJ: à travers le monde.

Les livres que je vais vous présentés sont soit des livres que j’ai lus, soit des livres de ma PàL (cette pile de livres à lire qui fait plus ou moins deux fois ma taille, c’est-à-dire deux fois 1m70).
J’ai aussi décidé de vous présenter les livres les plus inconnus ou, au moins, qui m’ont vraiment marquée.

 

1) Citer un livre qui se passe en Asie.

51yf5P2U4JL._SX301_BO1,204,203,200_La Fille aux sept noms de Hyeonseo Lee

Hyeonseo a grandi dans l’amour de sa patrie, la Corée du Nord. Mais la disparition énigmatique de son père, la mort de l’infaillible Kim Il-sung et la famine qui se propage ébranlent sa ferveur. La fougue de l’adolescence fait le reste et la porte alors de l’autre côté de la rivière, en Chine. Là-bas, elle apprend à se cacher, en mûrissant le projet réunir sa famille dans le monde libre.

Je commence avec un de ces bouquins ! Il s’agit du témoignage d’une transfuge nord-coréenne. Ce livre m’a bouleversée à un point !
Il montre à quel point il est difficile de vivre en Corée du Nord, mais aussi d’en sortir. Lire ce livre m’a permis de prendre conscience le gravité de la situation en Corée du Nord, mais aussi de toutes ces mains tendues de la part de la Corée du Sud afin d’aider leurs voisins qui parviennent à s’échapper de survivre.

C’est un livre terriblement poignant non seulement par son récit, mais surtout parce que ce récit est réel.

Voir la fiche sur amazon : La Fille aux sept noms de Hyeonseo Lee

 

2) Citer un livre qui se passe en Afrique.

41M74X4V7EL._SX303_BO1,204,203,200_Hypatia de Arnulf Zitelman

Hypatia est une femme philosophe vivant à Alexandrie au début du christianisme, dans les années 400 après J.-C. C’est une personne très cultivée, dans la tradition grecque, et très influente. A cette époque, Alexandrie est une capitale intellectuelle et économique, un centre culturel de la Méditerranée, un carrefour, gouverné par des aristocrates gréco-byzantino-romains lettrés. Mais c’est la fin d’une époque, la crise prend la forme de l’agitation provoquée par les chrétiens, et Hypatia ne comprend pas.

J’ai lu ce livre il y a 15 ans dans le cadre de mon cours de français et je m’en souviens toujours. Ce livre m’a émue aux larmes, il m’a prise aux tripes. Sans vraiment me rappeler des détails de l’histoire, je me rappelle surtout que je l’avais adoré.

Voir la fiche sur amazon : Hypatia de Arnulf Zitelman

 

3) Citer un livre qui se passe en Océanie.

51YOFS+G-HL._SX346_BO1,204,203,200_Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier

Le 29 septembre 1759, le navire  » La Virginie » fait naufrage. Seul rescapé, Robinson échoue sur une île déserte où il tente de survivre à une nature hostile en déployant des trésors d’ingéniosité. Mais son existence solitaire bascule le jour où un autre être humain fait son apparition sur l’île : Vendredi, le sauvage… Une aventure inoubliable, une ode à la liberté et à la nature.

Ce livre est la version pour la jeunesse de Vendredi ou les limbes du Pacifique du même auteur. Il s’agit aussi d’un livre lu pour l’école et qui a déclenché chez moi mon amour pour les robinsonnades.

Voir la fiche sur amazon : Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier

 

4) Citer un livre qui se passe en Amérique.

51rsk1aFTqL._SX349_BO1,204,203,200_Mon bel Oranger de José Mauro de Vasconcelos

A cinq ans, tout le monde bat Zézé et lui dit qu’il est le diable… Mais ange ou démon, Zézé a un secret : un oranger, le seul confident de ses rêves, qui l’écoute et lui répond.

En fait, je vous ressors plein de livres que j’ai lu à l’école ! A nouveau, comme je l’ai lu il y a plus de 15 ans, je n’ai plus les détails de l’histoire en tête, mais encore une fois, je me rappelle de ce livre par les thèmes forts qu’il aborde et l’émotion qu’il m’a provoquée il y a tant d’années. Et, pour ne rien vous cacher, j’ai très envie de le relire, moi qui n’aime pas relire mes livres…

Voir la fiche sur amazon : Mon bel Oranger de José Mauro de Vasconcelos

 

5) Citer un livre qui se passe en Europe.

518Tm0TRWYL._SX328_BO1,204,203,200_La Loi des Mages de Henri Lion Oldie

Ils sont deux, une Dame de Carreau et un Valet de Pique. Deux mages, qui ont connu le bagne et la déportation pour avoir pratiqué leur art dans une Russie qui rappelle celle du XIXe siècle, et qui l’interdit. Libérés pour bonne conduite, ils sont assignés à résidence dans un village perdu. Mais lorsque les circonstances les obligent à fuir en compagnie de deux improbables apprentis, ils découvrent que les parties dangereuses qui peuvent les conduire à la mort se jouent sur deux tables bien différentes. Il y a d’abord cet officier du corps « Barbares », chargé de traquer les leurs et qui semble avoir ses propres raisons pour croiser régulièrement leur chemin. Et il y a les Mages eux-mêmes, dont la loi peut s’avérer aussi rigide et aussi mortelle à ceux qui cherchent à sortir de l’ornière… Roman fantastique, La Loi des Mages est un bijou d’hommage aux littératures russes, de Gogol à Boulgakov. Il emprunte à ses aînés la richesse narrative, le style qui sait se faire dentelle ou franc comme un paysan, mais aussi le fond politique toujours sous-tendu à qui garde l’œil ouvert.

Ce livre n’a pas été lu dans le cadre de l’école !
Je l’ai adoré pour plusieurs raisons. D’abord, c’est de la Fantasy écrite par un duo ukrainien et dont le récit se déroule en Russie. Ce n’est pas banal et c’est ce qui m’a fait lire ce livre (en plus du système de magie qui est défini comme si c’était un jeu de carte). Ensuite, la première moitié du livre est écrite à la 2e personnes du singulier. Et oui ! Le narrateur s’adresse aux personnages. C’est très déstabilisant au début, mais je m’y vite fait et j’ai trouvé que l’immersion dans le récit était très intéressante. Ça nous donne l’impression d’être une sorte de petit démon qui commente l’histoire à l’oreille du personnage.

Bien sûr, l’histoire est passionnante et les personnages sont géniaux.

Voir la fiche sur amazon : La Loi des Mages de Henri Lion Oldie

 

6) Citer un livre dont le titre contient le nom d’une ville ou d’un pays.

51X1Ohvs1WL._SX305_BO1,204,203,200_Le Bourgmestre de Furnes de Georges Simenon

Dans la très ancienne ville de Furnes, en Flandre-Occidentale, tiraillée entre le progrès venu d’Amérique et les souvenirs du Moyen Age, le bourgmestre s’impose par son autorité, sa rigidité. C’est un personnage sûr de lui que le doute n’effleure pas. Pourtant un jour, le « Baas » (le maître, le patron), comme on l’appelle, se dépouille de sa carapace sociale pour connaître la passion et la déchéance.

Promis ! C’est le dernier livre scolaire que je vous présente dans cet article !
Une ambiance début du XXe, dans une petite ville grise où il pleut souvent, une ambiance où les secrets de village sont palpables dans l’air. Un livre glauque avec des intrigues entre les familles… Je l’avais adoré !
Et puis, c’est du Simenon !

Voir la fiche sur amazon : Le Bourgmestre de Furnes de Georges Simenon

 

7) Citer un livre d’urban fantasy.

indexIsulka la Mageresse : La Pierre d’Isis de Dorian Lake

Isulka est une mageresse marginale, un peu vénale, mais surtout très endettée, vivotant en donnant des spectacles de magie dans des cabarets parisiens. Scipione est un spadassin vénitien comme on n’en fait plus, un reliquat du passé exilé de la Sérénissime, trahi par ses pairs et en quête de Vendetta.
Recrutés par un employeur anglais pour subtiliser une bague de rubis, la mission se révèle sous un tout autre jour lorsqu’ils découvrent la valeur du joyau. L’appât du gain les mènera de Paris au Caire, de coups bas en coupe-gorges, dans une course-poursuite avec des espions, des criminels et une inquiétante secte égyptienne…

J’aime beaucoup les romans d’aventure du XIXe siècle et je trouve que ce roman s’inscrit très bien dans cette veine, la magie en plus.
Le personnage d’Isulka est également un personnage très attachant et au caractère bien trempé dont j’ai adoré suivre les frasques.

Voir la fiche sur amazon : Isulka la Mageresse : La Pierre d’Isis de Dorian Lake

 

8) Citer un live qui vous a particulièrement dépaysé.

41g9cJRNCWL._SX314_BO1,204,203,200_Le Huit de Katrine Neuville

Provence, 1790. Un « printemps sanglant » s’est abattu sur l’abbaye de Montglane. Les cerisiers en fleur, surpris par le gel, nappent le pays de prophétiques taches rouges. La rumeur gronde, les biens de l’Église seront bientôt confisqués. Talleyrand, le « diable boiteux », convoiterait même les trésors de Montglane. Alertée, la mère supérieure disperse les pièces d’un mystérieux jeu d’échecs, cadeau des Maures au roi Charlemagne…
New York, 1972. Approchée par un étrange antiquaire, Catherine Velis se lance sur la piste du légendaire échiquier. De Catherine de Russie à Marat, de Robespierre à Napoléon, elle n’est pas la première. Mais les pièces l’ont choisie : elle sera leur reine noire.

En tant que fan des chasses aux trésors, d’Indiana Jones, de Benjamin Gates et de Sydney Fox, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre qui narre une double chasse au trésors à 2 époques différentes. Un régal !

Voir la fiche sur amazon : Le Huit de Katrine Neuville

 

9) Citer un livre qui introduit une langue inventée.

51Q1pMwddwL._SX344_BO1,204,203,200_Eragon de Christopher Paolini

Eragon n’a que quinze ans, mais le destin de l’Empire est désormais entre ses mains ! C’est en poursuivant une biche dans la montagne que le jeune Eragon, quinze ans, tombe sur une magnifique pierre bleue, qui s’avère être… un œuf de dragon ! Fasciné, il l’emporte à Carvahall, le village où il vit pauvrement avec son oncle et son cousin. Il n’imagine pas alors qu’une dragonne, porteuse d’un héritage ancestral, va en éclore… Très vite, la vie d’Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, le jeune homme s’engage dans une quête qui le mènera aux confins de l’empire de l’Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter avec sa dragonne les terribles ennemis envoyés par le roi Galbatorix, dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.

Je n’avais pas envie de parler de Tolkien, parce que c’est grand classique qu’on voit partout tout le temps. Non, j’ai préféré parler d’un cycle qui passe souvent à la trappe juste parce qu’il est sortit en même temps qu’Harry Potter.
Et je trouve terriblement triste qu’un aussi bon roman de Fantasy tombe dans l’oubli juste parce qu’il n’a pas eu droit à la même communication marketing qu’Harry Potter (et qu’il a été « adapté » en un si mauvais film qui n’a d’adaptation que le nom…).

Voir la fiche sur amazon : Eragon de Christopher Paolini

 

10) Citer un livre dans lequel les personnages entreprennent un voyage.

41fDeh9mhIL._SX307_BO1,204,203,200_L’Alchimiste de Paolo Coelho

Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides.
Lorsqu’il rencontre l’Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.
Merveilleux conte philosophique destiné à l’enfant qui sommeille en chaque être, ce livre a déjà marqué une génération de lecteurs.

Dois-je encore présenter ce livre ?
Ce livre est autant une aventure qu’un voyage intérieur. J’ai pas vraiment de mot pour parler de ce livre. Il est magnifique, c’est tout.

Voir la fiche sur amazon : L’Alchimiste de Paolo Coelho

 

11) Citer le livre de votre bibliothèque dont l’intrigue se passe le plus loin de chez vous.

51d2F7UH78L._SX325_BO1,204,203,200_Chain Mail de Hiroshi Ishizaki

Sawako est une adolescente réservée et taciturne qui supporte mal la pression de son collège huppé de Tôkyô. Aussi, lorsqu’elle reçoit un étrange e-mail d’une certaine Yukari lui demandant de participer à l’écriture d’une fiction virtuelle, intitulée Chain Mail, elle s’enthousiasme aussitôt pour cette expérience palpitante. Chacune des participantes devra faire vivre un personnage de l’histoire, racontant les mésaventures d’une jeune collégienne harcelée par un garçon déséquilibré, les autres protagonistes étant le petit ami de la victime et une femme inspecteur de police qui tentent de lui venir en aide. Ces deux derniers rôles seront tenus par Maï, une fan de J-pop gothique, et par Mayumi, une amatrice de romans policiers. Sans se connaître, les jeunes filles vont trouver dans Chain Mail un exutoire à l’ennui et aux difficultés de leur vie quotidienne. Jusqu’au jour où Sawako commence à se sentir surveillée et suivie, avant de disparaître. De virtuel, Chain Mail serait-il devenu réel ? Ce thriller original, riche en suspense et en rebondissements, nous plonge au cœours de la vie des adolescentes japonaises d’aujourd’hui.

Celui-ci, je ne l’ai pas lu. Je ne peux donc pas vous en parler 😉

Voir la fiche sur amazon : Chain Mail de Hiroshi Ishizaki

 

12) Citer le livre de votre bibliothèque dont l’intrigue se passe le plus proche de chez vous.

(Pour celui-ci j’ai un peu triché : j’ai choisi un livre qui se passe proche de mon ancien chez moi qu’est Bruxelles, ma vie natale si vous l’ignoriez encore 😉)

51W0HNZ8HGL._SX317_BO1,204,203,200_Le Siège de Bruxelles de Jacques Neirynk

C’est au cœur de Bruxelles, capitale de l’Europe, au pied de la vieille cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, que se situe le nouveau roman de Jacques Neirynck. A travers les tribulations d’un artiste, l’architecte Vandewalle, Le siège de Bruxelles nous fait assister en direct à l’éclatement de la Belgique, provoqué tout à la fois par les conflits linguistiques, les dérives xénophobes et les crises économiques. Dans ce contexte d’effondrement, de monde finissant, des personnages hauts en couleur révèlent alors leur vrai visage : Erwin Boze, le leader fasciste, la pittoresque Zulma son épouse, Philibert Tissier, politicien sans scrupules, la troublante Nicole, femme du héros.
De retournements en rebondissements, d’intrigues en surprises, Charles Vandewalle parviendra-t-il à empêcher le pire, dans une capitale qui ressemble étrangement à Sarajevo ?
Car de fait, c’est l’avenir de l’Europe qui est le sujet de ce nouveau roman de Neirynck. Cette Europe, aux premiers pas hésitants, ne se réduit pas en effet aux seuls enjeux économiques ou financiers. C’est un champ clos où s’opposent langues et cultures, latinité et germanité, civilisation du plaisir ou du devoir, catholicisme et protestantisme, soleil du Sud et brumes du Nord. Mélange détonant qui peut à tout moment imploser. Le seul recours consiste à construire une Europe de l’esprit plutôt qu’un simple espace marchand.

Écrit sur un rythme endiablé, avec le sérieux et l’humour qui ont déjà fait le succès du Manuscrit du Saint-Sépulcre, Le Siège de Bruxelles prend des allures de kermesse héroïque, dans un décor à la Bruegel. Il en reste un appel aux lendemains de l’Europe comme aux idéaux qui ont présidé à sa naissance.

Ce livre n’a pas été une lecture scolaire, mais un livre conseillé par notre professeur d’histoire alors que la Belgique traversait une crise politique qui a failli la faire éclater (la crise BHV sous Verhofstadt, si vous voulez tout savoir). Il s’agissait d’une crise surtout due à la montée du parti d’extrême droite flamand. Et je l’ai lu lors d’une nouvelle crise politique due à la montée des nationalistes flamands cette fois-ci.
Au-delà de tout lien avec les politiques belge et européenne, c’est un excellent récit d’anticipation qui peut être rangé sans rougir à côté de 1984 d’Orwell.

Voir la fiche sur amazon : Le Siège de Bruxelles de Jacques Neirynk

 

Voilà ! J’espère que certains de ces livres vous font envie. J’en profite également pour vous avertir que je ne publierai plus d’article avant septembre. Je me permets de prendre une pause blog(s) estivale afin de pouvoir me consacrer à L’Exode (je suis super en retard dans mon planning éditorial) et à mon entreprise dont les projets ne décollent pas, faute de temps pour m’y consacrer.

N’hésitez pas à reprendre ce tag pour nous faire voyager au fil des pages !

Je vous souhaite un merveilleux été !

N’hésitez pas à partager vos réponses avec nous sur les réseaux sociaux ! @pocket_jeunesse, #pocketjeunesse, #pkj, #tagpkj)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s